Améliorer votre digestion par la dissociation

Je reçois souvent en consultation des clients qui ont des inconforts digestifs de type: ballonnements, gaz excessifs, reflux, acidité gastrique, constipation, fatigue après les repas, digestion longue, frilosité après les repas, prise de poids, mauvaise assimilation des nutriments. Tous ces inconforts quotidiens peuvent nuire à la bonne santé de chaque individu. Il y a plusieurs facteurs qui déclenche ces symptômes comme le stress, la génétique, l’alimentation, la mastication, certaines maladies, le déséquilibre de la flore intestinale et la mauvaise association alimentaire. C’est sur ce dernier point que j’aimerais vous éclaircir. Je vais vous faire dans cet article un résumé des aliments à associer ou dissocier pour améliorer notre digestion et notre énergie après les repas.

Quels aliments faut-il dissocier  ?

Il existe 4 types d’aliments qu’il faudrait dissocier pour un meilleur confort digestif.

  1. Les fruits associés à tous les autres aliments : le fruit se digère rapidement (15 minutes). Si les fruits sont associés avec d’autres aliments cela provoque une fermentation au niveau du colon ascendant.
  2. Les protéines accompagnées de féculents : les amidons amoindrissent la production de l’acide chlorhydrique au niveau de l’estomac. Les protéines vont donc être plus longues à digérer et les amidons vont être digérés bien après les protéines. La conséquence de cette association favorise la putréfaction.
  3. Les aliments acides associés aux féculents : les aliments acides inhibent la production de ptyaline (amylase) ce qui arrête la digestion des féculents pendant 30 minutes.
  4. Les aliments acides accompagnés de protéines : les aliments acides inhibent la production d’acide chlorhydrique ce qui ralenti la digestion des protéines dans l’estomac

 

Les protéines et les féculents ne s’associent pas ensembles

Protéines                         

Féculents

Viandes, poissons, oléagineux, produits laitiers (crème, fromage, les yaourts), œufs, tofuTopinambours, crosnes, patates douces, pommes de terre, riz, potimarrons, courges, sarrasin, boulgour, pâtes, crozets, semoule, mais, pain, pois chiches, fèves, pois, lentilles, pois cassés, quinoa, millet, haricots rouges, haricots blancs

 

 

A manger seul : les protéines végétales ou respecter le 80/20 sur ces aliments

80% d’amidon 20% de protéines végétales ou 80% de protéines végétales 20% d’amidon

Protéines végétales
Amidons riches en glucides
Sarrasin, boulgour, pâtes, crozets, semoule, mais, pain, pois chiches, fève, pois, lentilles, pois cassés, quinoa, millet, boulgour, haricots rouges, haricots blancsTopinambour, crosnes, patates douces, pomme de terre, riz potimarron, courges

 

 

Les fruits se mangent seules soit 30 minutes avant un repas ou soit 2 heures après. Il y a certains fruits qui vont devoir se dissocier.

Fruits acides
Fruits doux
Kiwis, citron, oranges, pamplemousse, ananas, mandarines, clémentines, framboises, groseilles, airellesBananes, raisins, kaki, papaye

 

 

Les fruits semi-acides vont bien s’associer avec les fruits doux et les fruits acides

Fruits semi-acides
Fruits acides et doux
Poires, mûres, fraises, myrtilles, cerises, mangues, goyaves, pêches, nectarines, abricots, prunesBananes, raisins, kaki, papaye, kiwis, citrons, oranges, pamplemousse, ananas, mandarines, clémentines, framboises, groseilles, airelles

 

 

Les fruits déshydratés (se digèrent plus lentement) ne s’associent pas avec les fruits acides, doux et semi-acides

Fruits déshydratés
Fruits doux, acides, semi-acides
Figues, baies de goji, abricots sec, bananes séchées, raisins secs, pruneaux, dattes, pommes séchées, prunes séchées, mangues séchées etc.…Bananes, raisins, kaki, papaye, kiwis, citrons, oranges, pamplemousse, ananas, mandarines, clémentines, framboises, groseilles, airelles, poires, mûres, fraises, myrtilles, cerises, mangues, goyaves, pêches, nectarines, abricots, prunes

 

 

Les aliments acides ne s’associent pas avec les protéines et les féculents

Les aliments acides
Protéines et féculents
Tomates, vinaigre, sauce tomate

Topinambour, crosnes, patates douces, pdt, riz potimarron, courges, sarrasin, boulghour, pates, crozet, semoule, mais, pain, pois chiches, fève, pois, lentille, pois cassés, quinoa, millet, haricots rouges, haricots blancs

, viande, poisson, oléagineux, produits laitiers (crème, fromage, les yaourts), œufs, tofu

A manger en dehors des repas et seul

– Laitages : yaourt et lait

– Fruits

– Pastèque et melon

Cédric Schmidt Naturopathe 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + cinq =